La taxe envisagée sur les paris et jeux de hasard jugée dévastatrice par le secteur

07/04/16 à 20:39 - Mise à jour à 20:39

Source: Belga

(Belga) Les conséquences d'une taxation des opérateurs de paris et de jeux de hasard seraient dévastatrices pour le secteur légal du jeu, déjà lourdement affaibli, a indiqué jeudi Emmanuel Mewissen, président du groupement des casinos belges, craignant la mesure envisagée par le gouvernement fédéral.

La taxe envisagée sur les paris et jeux de hasard jugée dévastatrice par le secteur

La taxe envisagée sur les paris et jeux de hasard jugée dévastatrice par le secteur © BELGA

La mesure n'est pas encore confirmée mais Emmanuel Mewissen, qui est aussi le président du groupe Circus, a tenu à faire part de ses craintes. Les opérateurs légaux ne pourraient pas y survivre, ce qui entraînerait la fermeture de nombreux établissements et la perte de tous les emplois y afférents, selon lui. La Belgique compte neuf exploitants de casinos. D'après ses chiffres, si l'on compte les casinos, les opérateurs de paris et les jeux en ligne, le secteur représente 2.000 emplois directs dont 700 indépendants. "On a un secteur qui est remis sur les rails, qui crée de l'emploi, qui investit, qui paie des impôts et qui rapporte donc à l'Etat belge et on va aller grignoter de l'argent en plus parce qu'il y a un souci de budget sans aucune concertation avec le secteur, qui s'est pourtant professionnalisé, au risque de rouvrir la porte au marché illégal du jeu et aux mafias qui y sont liées", déplore-t-il. Pour lui, la prolifération d'opérateurs illégaux, agissant sans aucun contrôle et sans aucun impôt à payer, constituerait un réel danger pour les joueurs qui se retrouveraient sans protection. Emmanuel Mewissen parle également de "pressions" et de "collusions" de la Loterie nationale, qui aurait tout intérêt à "man?uvrer pour que le gouvernement fédéral s'attaque au privé". (Belga)

Nos partenaires