La suppression de la redevance TV n'est pas à l'ordre du jour

23/09/16 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Belga

La disparition de la redevance télévision n'est pas à l'ordre du jour du conclave budgétaire wallon, a fait savoir vendredi le ministre du Budget, Christophe Lacroix.

La suppression de la redevance TV n'est pas à l'ordre du jour

Christophe Lacroix. © Belga

Selon les journaux du groupe SudPresse, l'équipe PS-cdH s'est accordée sur la suppression de cette taxe dont l'existence est contestée depuis de nombreuses années. M. Lacroix a démenti l'information: "Bien qu'elle reste une priorité du ministre Christophe Lacroix depuis le début de son mandat, [la suppression de la redevance] ne figure actuellement pas à l'ordre du jour du conclave budgétaire", a indiqué le cabinet du ministre dans un communiqué.

L'opposition tant à droite qu'à gauche réclame depuis longtemps l'abrogation de cette taxe, jugée tout à fait désuète. Le PTB a déposé vendredi au siège du gouvernement wallon une pétition rassemblant 24.000 signatures en faveur de cette abrogation.

Quelques indiscrétions sont parues dans la presse ces derniers jours à propos de l'exercice qui attend le gouvernement régional. Il a ainsi été question d'un trou budgétaire de 440 millions d'euros qui ferait passer le déficit à 640 millions d'euros. Interrogé jeudi au parlement, le ministre a refusé d'infirmer ou de confirmer l'information. Vendredi, l'Echo évoque un hausse des recettes de 368 millions d'euros, dont 201 millions venant des impôts régionaux. Le dérapage serait dès lors limité à 300 millions.

M. Lacroix dit regretter "les fuites médiatiques de ces derniers jours qui nuisent à la sérénité des travaux budgétaires actuels".

"Les chiffres évoqués dans la presse ces derniers jours ne reposent sur aucune réalité concrète. Seule la fin du conclave pourra arrêter une véritable situation budgétaire, une fois que tous les éléments auront été exposés et discutés, et toutes les demandes débattues", a-t-il ajouté.

Le gouvernement de Paul Magnette a commencé jeudi ses travaux.

Nos partenaires