La suédoise veut une administration fédérale à l'américaine

- Mis à jour

Les négociateurs fédéraux du MR, de l'Open Vld, du CD&V et de la N-VA envisagent de faire nommer les futurs hauts dirigeants de l'administration fédérale par leur ministre de tutelle et d'aligner leur mandat sur la durée d'une législature, peut-on lire mardi dans L'Echo et De Tijd.

La suédoise veut une administration fédérale à l'américaine

© Belga

C'est le fameux "spoil system" anglo-saxon où, par exemple, un président américain peut désigner les pontes de sa nouvelle administration. La logique est évidemment que le responsable de l'administration soit de la même couleur politique que son ministre de tutelle. Ceci devrait permettre davantage de loyauté entre le gouvernement et les têtes des SPF (Services publics fédéraux), selon la coalition en formation. Le gouvernement devrait néanmoins toujours choisir les responsables parmi une réserve ayant réussi un brevet fédéral. "Nous avons quasiment un accord sur ces points", a confirmé un négociateur au journal L'Echo.

En savoir plus sur:

Les derniers articles en un clin d'oeil



Nos partenaires