La STIB n'attendra pas le métro automatique pour augmenter sa capacité de transport

30/01/13 à 14:59 - Mise à jour à 14:59

Source: Le Vif

Au-delà de l'augmentation sensible du nombre de voyages assurés en 2012 (349 millions; + 19 millions en grande partie sur le réseau tram), la STIB a enregistré une augmentation des ventes de ses titres de transports dans toutes les catégories, mais plus significative dans les catégories de tarifs préférentiels, ressort-il de son bilan chiffré de l'année 2012 présenté mercredi.

La STIB n'attendra pas le métro automatique pour augmenter sa capacité de transport

© Image Globe

Le nombre de bénéficiaires de l'abonnement BIM/Omnio a ainsi augmenté de 13% et celui qui est accordé aux personnes bénéficiant du RMI de 5%. "Nous sommes un peu le miroir de notre société face à la crise", a fait observer à ce propos l'administrateur-délégué de la STIB, Brieuc de Meeus, présentant les chiffres 2012 et les projets de la STIB dans l'immédiat, aux côtés de la ministre bruxelloise du Transport Brigitte Grouwels.

Celle-ci a souligné que sans investissements massifs, la STIB avait atteint ses limites de capacité, raison pour laquelle le budget 2013 de la Région prévoyait un premier engagement de 365 millions d'euros pour l'achat de rames de métro automatique dont les premiers paiements se feront en 2015. Cette opération permettra de doubler à terme la capacité de transport de cet axe.

Dans ce contexte, la Société des Transports Intercommunaux Bruxellois ne voit pas non plus d'un mauvais oeil les projets de la Société De Lijn de créer quatre lignes de tram rapide pour relier le Brabant flamand à la capitale.

"Nous voulons prendre part au projet de De Lijn car il contribuera à assurer une , meilleure mobilité", a affirmé le CEO de la STIB. A ses côtés, Brigtte Grouwels (CD&V) a dit souscrire pleinement à ce projet et "défendre aussi l'idée de prolonger certaines lignes de la TIB au-delà des limites de la Région-capitale". Elle a cité l'exemple de la ligne 4 depuis Stalle jusqu'à la gare de Ruisbroek.

Mais dans l'intervalle, la STIB procédera en 2013 à une augmentation des fréquences en soirée, durant les week-ends, et pendant l'été. Dès le 18 février, les clients de 22 lignes de bus et de 8 lignes de tram bénéficieront de meilleures fréquences, notamment via une prolongation dans le temps, des services d'heures de pointe.

Plusieurs lignes de tram et de bus desservant les pôles commerciaux seront mieux desservies le samedi.

La STIB commandera prochainement 365 nouveaux autobus dont 175 diesel à livrer en 2014. Le solde sera équipé de moteurs au gaz, hybrides ou électriques.

Les 26 trams 4000 à livrer à la société bruxelloise seront affectés à l'augmentation de la capacité sur la ligne 4 reliant le sud et le nord de la capitale.

La STIB continuera par ailleurs à plancher sur ses projets à moyen et long terme: la construction de dépôts de tram (Marconi/Forest, Erasme/Anderlecht) et de bus (Anderlecht et sur le plateau du Heysel); et l'extension de lignes de tram (9/Simonis -AZ-VUB; 94 vers Roodebeeck; 62 vers l'OTAN; 71/Ixelles-Tour et Taxis en passant par la gare Centrale).

En 2013, plusieurs kilomètres de voies de tram seront remplacés. Dans le pipeline également pour les prochains mois, de nouvelles extension de l'utilisation de la carte Mobib: sur le réseau de la SNCB, chez interparking pour les détenteurs d'une carte Servipark...

Enfin, les rangs du personnel de cette société publique en plein développement seront gonflés. La STIB engagera 742 pezrsonnes dont 562 ouvriers et 131 employés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires