La Stib et les TEC seront perturbés mardi, les bus De Lijn de mercredi à dimanche

14/05/18 à 19:14 - Mise à jour à 15/05/18 à 14:03

Source: Belga

Le réseau des transports en commun bruxellois (Stib) risque d'être fortement perturbé demain en raison de la manifestation interprofessionnelle contre la réforme des pensions. Prenez aussi vos précautions si vous êtes en Wallonie

La Stib et les TEC seront perturbés mardi, les bus De Lijn de mercredi à dimanche

© BELGA/Virginie Lefour

La Stib mettra "tout en oeuvre" pour assurer, dans la mesure du possible, une desserte des lignes principales. Pour l'entreprise, il est encore difficile d'estimer précisément l'ampleur des perturbations. Outre le fait qu'un nombre encore indéterminé de collaborateurs de l'entreprise soutiennent l'action, la manifestation risque également d'avoir un impact sur la circulation des véhicules aux alentours du parcours. La Stib conseille dès lors aux personnes qui en ont la possibilité de privilégier d'autres alternatives que ses transports publics pour leurs déplacements.

Le contact center (070/23.20.00) sera ouvert dès 6h. La Stib renvoie aussi vers ses réseaux sociaux, son application et son site internet.

La SNCB a renforcé son offre à la demande des syndicats. Huit trains supplémentaires seront mis en service vers Bruxelles depuis Liège, La Louvière, Mouscron, Anvers et Ostende.

En Wallonie, le groupe TEC indique qu'entre 20 et 60% des liaisons seront assurées en province de Hainaut. En Brabant wallon, on s'attend à ce que 80% des parcours soient assurés. Mais une ligne sur deux sera affectée par le mouvement. L'impact de l'appel à la grève n'est pas encore estimable pour les régions de Charleroi et de Verviers/Liège. Par contre, 99% des bus devraient circuler en province de Namur, et 88% en province du Luxembourg.

Les services de la société de transports en commun flamande De Lijn seront perturbés par des actions syndicales de mercredi à dimanche inclus. Les services intra-urbains seront les plus touchés.

Mercredi, les perturbations seront dues à la manifestation intersectorielle contre les mesures du gouvernement fédéral en matière de pensions. De jeudi à samedi, les syndicats socialiste et libéral mèneront des actions contre la nouvelle structure de De Lijn.

En savoir plus sur:

Nos partenaires