La Stib et JCDecaux portent plainte contre X après l'affichage sauvage anti-TTIP

08/07/16 à 18:28 - Mise à jour à 18:28

Source: Belga

(Belga) La Stib et la société JCDecaux qui loue des espaces publicitaires ont annoncé vendredi qu'ils portaient plainte contre X après le remplacement dans la nuit de mercredi à jeudi de 700 affiches publicitaires dans le métro bruxellois par des messages anti-TTIP, le traité de libre-échange transatlantique entre l'Union européenne et les Etats-Unis. Une enquête sera ouverte pour identifier les auteurs.

La Stib et JCDecaux portent plainte contre X après l'affichage sauvage anti-TTIP

La Stib et JCDecaux portent plainte contre X après l'affichage sauvage anti-TTIP © BELGA

Jérôme Blanchevoye, directeur général adjoint de JC Decaux, déplore la perte d'une journée d'affichage et explique que du personnel a été mobilisé pour retirer les affiches et autocollants anti-TTIP. "On ne peut évidemment pas laisser les gens utiliser nos supports gratuitement et sauvagement. Ce qui était affiché est de plus contre la charte éthique de la Stib et donc on ne pouvait pas laisser ces messages en place. La charte indique qu'on ne peut pas diffuser des opinions politiques au niveau de la publicité." Le porte-parole de la Stib, Guy Sablon, justifie quant à lui l'introduction d'une plainte par une volonté d'éviter de créer un précédent. Il ajoute que des équipes de la Stib ont également été mobilisées pour le nettoyage. Cette campagne d'affichage a été revendiquée par le groupe d'activistes "C'est pas nous, c'est eux". D'après leur communiqué, cette action fait suite à l'appel du collectif TTIP Game Over à mener des actions de désobéissance civile non-violente en marge des négociations du TTIP qui auront lieu à Bruxelles la semaine prochaine. Le groupe d'activistes justifie le recours à ce mode d'action par le manque de considération dans le chef des négociateurs au niveau de la Commission européenne et des gouvernements nationaux de l'opposition populaire largement exprimée par les voies légales. Une pétition contre le TTIP a recueilli plus de 3 millions de signatures. (Belga)

Nos partenaires