La Société wallonne du logement une nouvelle fois critiquée pour sa gestion

27/12/12 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Le Vif

La gestion interne de la Société wallonne du logement est une nouvelle fois critiquée par la Cour des comptes, au travers d'un rapport confidentiel sur la gestion des ressources humaines, rapporte jeudi La Libre Belgique.

La Société wallonne du logement une nouvelle fois critiquée pour sa gestion

© Image Globe

La Cour critique avant tout les avantages octroyés au personnel de l'organisme public régional chapeautant le secteur du logement social en Wallonie. "La SWL a octroyé à son personnel, sur la base de décisions de son conseil d'administration, un certain nombre d'avantages non prévus dans le Code wallon de la fonction publique ou le Code wallon du logement. Elle a ainsi accordé à certains de ses agents, directement ou par l'intermédiaire d'autres sociétés qui lui sont liées, des prêts hypothécaires à des conditions plus intéressantes que celles accordées aux particuliers à revenu modeste, public cible de la société. Des prêts personnels et des prêts voitures ont également été accordés."

Les abus déjà révélés en matière d'usage par les agents de la SWL des cartes carburant sont également dénoncés par le nouvel audit, souligne La Libre. "Un contrôle strict devrait être instauré pour éviter ces abus. D'une manière générale, de nombreux avantages accordés par la SWL à ses agents le sont sans base réglementaire adéquate", relève encore la Cour des Comptes. Cette dernière revient aussi sur la situation "entachée d'irrégularités" de nombreux agents de la SWL.

Le directeur général de la Société, Alain Rosenoer, a réagi à ces critiques dans une note explicative transmise aux membres du CA. L'homme a notamment remis en cause la légitimité du rapport, celui-ci n'ayant pas été cosigné par le réviseur en charge du contrôle des comptes de la SWL. M. Rosenoer doute également de la méthode de la Cour qui ne fait pas de commentaires par rapport aux contre-explications données par la SWL.

Nollet "réserve ses observations" au conseil d'administration de la SWL

Le ministre wallon du Logement, Jean-Marc Nollet, ne souhaite pas commenter le rapport confidentiel de la Cour des comptes sur la gestion des ressources humaines de la Société wallonne du logement (SWL) mentionné jeudi par la presse. Mais il assistera en personne au prochain conseil d'administration de la SWL prévu début janvier, a indiqué son entourage.

Interrogé par l'agence Belga, son porte-parole a indiqué que M. Nollet (Ecolo) "réserve ses observations" sur ce rapport au conseil d'administration de la SWL, qui se réunit "tout début janvier". Le ministre compte assister en personne à ce conseil d'administration.

Nos partenaires