La SNCB rejette une plainte pour racisme

04/11/14 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

Source: Belga

En octobre dernier, l'écrivaine flamande Saskia De Coster et deux passagers belgo-congolais avaient porté plainte contre la SNCB pour racisme. Selon le porte-parole de la SNCB, Bart Crols, rien n'indique pourtant qu'il était question de racisme.

La SNCB rejette une plainte pour racisme

© BELGA

D'après la version des faits de Saskia De Coster, une accompagnatrice avait en effet insulté et expulsé les deux voyageurs noirs d'un train sous prétexte qu'ils l'avaient retardé. Suite à cet incident, l'écrivaine et les deux passagers incriminés avaient porté plainte contre la SNCB.

Cependant, la SNCB a étudié l'affaire et a conclu qu'il n'était pas question de racisme. Elle a également laissé tomber les amendes infligées à De Coster et aux deux autres passagers. "Sur les images, on voit Saskia De Coster monter au dernier moment en compagnie de l'accompagnatrice de train. Ensuite, deux autres personnes sont montées, avec une valise, huit secondes avant le départ du train, ce qui rend une situation risquée encore plus dangereuse" déclare Crols.

Comme Securail a dû être convoqué, les trois personnes impliquées se sont vu infliger une amende qu'elles ont refusé de payer. La société laisse tomber ces amendes "car l'accompagnatrice de train, sous pression psychologique, n'avait pas correctement décrit la raison de l'amende". "Ils ont été sanctionnés pour avoir causé un retard alors qu'en fait ils n'ont pas respecté la procédure de départ" précise Crols. La SNCB espère que cet incident prouvera que le non-respect des procédures de sécurité peut entraîner des situations dangereuses.

Belga/CB

En savoir plus sur:

Nos partenaires