La SNCB mouche le porte-parole du Vlaams Belang

13/10/15 à 11:32 - Mise à jour à 12:40

La SNCB a réussi à s'attirer la sympathie de nombreux membres du réseau social Twitter aux dépens de Sam Van Rooy, le porte-parole du Vlaams Belang. Ce dernier fait l'objet de railleries sur les réseaux sociaux sous le hashtag #meneervanrooy.

La SNCB mouche le porte-parole du Vlaams Belang

Sam Van Rooy © BELGA

Van Rooy, agacé par le retard de son train, a diffusé un tweet pour se plaindre de ce désagrément. Peu après, la SNCB lui a demandé de préciser de quel train il s'agissait. "Si vous me payez, je ferai votre boulot. Et appelez-moi monsieur Van Rooy" a répondu le porte-parole, visiblement énervé. "Dommage d'entendre ça, Sam, sinon j'aurais été ravi de rechercher l'info" a réagi la société de chemins de fer.

Furieux que la personne derrière le compte Twitter de la SNCB l'appelle par son prénom, Sam Van Rooy a répondu par un tweet encore plus agressif. "Tu ne sais pas lire ou quoi ? Monsieur Van Rooy, s'il te plaît. Et qu'est-ce que tu aurais cherché pour moi ? Je demande juste que vos trains soient à temps!"

Sans se laisser démonter, la SNCB n'a pas hésité à moucher le porte-parole du parti d'extrême droite. "Un monsieur, c'est poli, Sam. Si tu as une question polie, on sera ravi de t'aider. Bonne journée ;)".

Nul doute que Sam Van Rooy, qui a effacé ses tweets, se mord les doigts en voyant la risée dont il fait l'objet sur le réseau social. "Quand Twitter choisit le camp de la SNCB, c'est que vous avez vraiment foiré" écrit un internaute.

Les tweets effacés par Sam Van Rooy

Les tweets effacés par Sam Van Rooy © DR

En savoir plus sur:

Nos partenaires