La SNCB dégomme le patron de sa filiale Eurostation

17/03/15 à 08:06 - Mise à jour à 08:07

Source: Belga

Le conseil d'administration d'Eurostation, la filiale immobilière à 100% de la SNCB, a mis fin jeudi dernier au mandat d'administrateur délégué de Herwig Persoons. Difficile de savoir ce qui lui est reproché, mais Jo Cornu, CEO de la SNCB, a récemment dénoncé son projet en Inde, susceptible de générer des millions de pertes, écrit mardi L'Echo.

La SNCB dégomme le patron de sa filiale Eurostation

Le patron de la SNCB, Jo Cornu. © Belga

Jo Cornu avait sévèrement critiqué la filiale, chargée de concevoir des gares et leurs alentours, dans un courrier qu'il avait adressé au président du conseil d'administration de la SNCB Jean-Claude Fontinoy. Il refusait notamment d'avaliser un projet immobilier d'Eurostation en Inde et pour lequel cette dernière devait assurer la conception et le développement. La sortie de Hedwig Persoons risque de coûter cher à l'entreprise ferroviaire. Même s'il part à la pension, maintenant qu'il est mis fin à son mandat de CEO d'Eurostation, il pourrait bénéficier d'une indemnité équivalant à un an de salaire, soit, selon plusieurs sources, environ 180.000 euros, en plus de sa pension.

En savoir plus sur:

Nos partenaires