La SNCB augmente ses tarifs début 2016 et pénalisent en premier lieu les étudiants

30/10/15 à 15:07 - Mise à jour à 18:30

Source: Belga

La SNCB augmentera les prix de ses billets et abonnements à partir du 1er février 2016, suivant les conditions prévues dans son contrat de gestion.

La SNCB augmente ses tarifs début 2016 et pénalisent en premier lieu les étudiants

© Belga

Une hausse de 1,21% en moyenne a été annoncée vendredi par la compagnie ferroviaire dans un communiqué pour maintenir la même tendance que l'augmentation moyenne des coûts (exprimée dans l'index santé). Les prix des produits les plus populaires restent inchangés, a précisé la SNCB.

Les billets ordinaires augmenteront ainsi de 1,10% en moyenne. Le prix minimum (trajet entre un et sept kilomètres) du billet standard sera de 2,1 euros (+0,1 euro) pour la deuxième classe et 3,2 euros (+0,2 euro) pour la première classe.

Les prix des cartes de train (abonnements) augmenteront de 1,41% tandis que les cartes campus verront leur prix bondir de 3,31%.

La Key Card (billet pour dix courts trajets) passera quant à elle de 20 à 21 euros.

Le prix des Go Pass 1, billet senior, rail pass et Go Pass 10, pour leur part, n'augmente pas. L'an dernier, la SNCB avait décidé de ne pas augmenter ses tarifs.

Les étudiants premiers à faire les frais de cette hausse des tarifs

Les étudiants seront les principales victimes de la future augmentation des tarifs de la SNCB, prévue le 1er février prochain, estime vendredi Gianni Tabbone, le président de l'asbl Navetteurs.be.

Si les prix des produits les plus populaires restent inchangés, les cartes campus, destinées à la clientèle estudiantine, verront leur prix bondir de 3,31%.

Quant à la Key Card (billet pour dix courts trajets), "on parle tout de même d'une hausse de 5%", précise M. Tabbone, qualifiant cette augmentation de "pénalisante" pour ses usagers.

"Les usagers réguliers sont relativement épargnés" par cette annonce, nuance toutefois le président de Navetteurs.be. "Une hausse de 1,21% reste relativement raisonnable.

La SNCB demeure dans les limites du contrat de gestion", poursuit-il, tempérant cependant l'affirmation de l'entreprise ferroviaire selon laquelle la ponctualité des trains s'est améliorée.

L'organisation de consommateurs Test-Achats déplore, quant à elle, cette augmentation "justifiée par la fatalité".

L'an dernier, la SNCB avait décidé de ne pas revoir ses tarifs à la hausse.

En savoir plus sur:

Nos partenaires