La SABAM prête à reverser une somme égale au montant qui serait payé pour les concerts

05/11/12 à 15:29 - Mise à jour à 15:29

Source: Le Vif

La SABAM souhaite reverser aux organisateurs, en geste de soutien, une somme égale aux indemnités qui devraient être versées en cas d'organisation de concerts devant les portes de l'usine Ford Genk, a réagi lundi la société de perception et de répartition des droits d'auteur.

La SABAM prête à reverser une somme égale au montant qui serait payé pour les concerts

© Image Globe

Dès dimanche soir et pendant une semaine, des groupes de musique étaient censés se produire devant l'usine limbourgeoise, en signe de solidarité avec les travailleurs de Ford Genk.

Les syndicats ont toutefois annulé ces concerts à l'issue d'un contact téléphonique avec la SABAM car il serait apparu qu'ils auraient risqué de devoir payer à la société de droits d'auteur un montant allant de 10.000 à 18.000 euros.

Une version que la SABAM dément. "S'il s'agit seulement de musique live, si les artistes viennent se produire gratuitement et si aucune entrée n'est demandée, alors le seul facteur déterminant est la superficie", explique la SABAM dans un communiqué. "Pour 1.000 m2, il est question d'un montant de 175 euros".

"Si les concerts ont lieu, une facture sera dressée pour ce montant afin d'indemniser les auteurs. Mais nous, en tant que SABAM, souhaitons exprimer notre sympathie à tous les travailleurs touchés par la décision de Ford. C'est pourquoi, si l'événement a lieu, nous remettrons aux organisateurs, de la part de la Sabam, le même montant que celui que nous percevrons pour les auteurs", ajoute la société.

Les syndicats ont toutefois laissé entendre que les concerts annulés ne seraient pas organisés.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires