La Russie affirme avoir tué 180 djihadistes et mercenaires en Syrie

07/10/17 à 16:14 - Mise à jour à 16:15

Source: Belga

(Belga) Quelque 120 membres de l'Etat islamique (EI) et 60 mercenaires ont été tués dans une série de frappes russes en Syrie ces dernières 24 heures, a affirmé samedi le ministère de la Défense.

Le ministère a également rapporté la mort d'Omar al-Shishani (Omar le Tchétchène) ainsi que de deux autres chefs djihadistes natifs du Caucase du nord dans un raid survenu plus tôt. Pourtant, en 2016 l'agence de propagande de l'EI avait déjà annoncé la mort de l'influent chef en Irak. Les Etats-Unis avaient confirmé l'avoir ciblé. Alliée du président syrien Bachar al-Assad dans sa guerre contre les rebelles et les djihadistes, la Russie mène des frappes aériennes en soutien aux forces du régime, en visant principalement l'EI dans la province de Deir Ezzor (est) et d'autres groupes djihadistes dans la province d'Idleb (nord-ouest). Dans d'autres frappes russe, "un poste de commandement des terroristes a été détruit et jusqu'à 80 combattants ont été tués dans la zone de Mayadine" dans la province de Deir Ezzor, a ajouté le ministère russe. Une quarantaine de combattants de l'EI ont été tués près de la région de Boukamal, dans la même province frontalière de l'Irak, a-t-il soutenu. Plus de soixante mercenaires originaires de pays de l'ex-Union soviétique, de Tunisie et d'Egypte ont été en outre tués dans une autre frappe au sud de Deir Ezzor, selon le ministère russe. (Belga)

Nos partenaires