La Russie a frappé des positions djihadistes en Syrie avec des missiles de croisière

17/11/16 à 19:42 - Mise à jour à 19:45

Source: Belga

(Belga) La Russie a frappé des positions de groupes djihadistes en Syrie à l'aide de missiles de croisière aéroportés, arme puissante et sophistiquée tirée depuis des bombardiers ayant décollé depuis son territoire, a annoncé jeudi l'armée russe.

Les avions ont décollé depuis le territoire russe avant de tirer les missiles une fois arrivés au niveau de la mer Méditerranée, effectuant deux ravitaillement dans les airs au cours de leur mission et parcourant un total de 11.000 kilomètres, selon le ministère russe de la Défense. "L'itinéraire des bombardiers est passé par les eaux des mers nordiques et de l'Atlantique Est", indique le ministère sans davantage de précisions. Des bombardiers Su-33 ont également décollé depuis le porte-avions Amiral Kouznetsov en Méditerranée, et d'autres appareils de la base aérienne de Hmeimim dans le nord-ouest de la Syrie, pour frapper des positions de l'organisation État islamique et du front Fateh al-Cham (ex-Front al-Nosra, Al-Qaïda en Syrie). Ces frappes ont détruit, selon l'armée russe, des centres de commandement, des entrepôts d'armes et de munitions, des ateliers de fabrication d'armes et du matériel militaire appartenant aux groupes djihadistes. L'armée russe n'a pas précisé dans quelles régions de la Syrie les cibles avaient été frappées. La Russie, qui mène depuis plus d'un an une campagne de frappes aériennes en soutien aux troupes de Bachar al-Assad, a commencé mardi à bombarder des cibles en Syrie depuis son porte-avions Amiral Kouznetsov situé au large des côtes syriennes. (Belga)

Nos partenaires