La Rhénanie-du-Nord-Westphalie exige le démantèlement de Tihange suite au nouvel incident

20/12/15 à 16:45 - Mise à jour à 16:45

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement du land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le plus peuplé d'Allemagne, demande à nouveau le démantèlement de la centrale nucléaire belge de Tihange, après un nouvel incident. Le réacteur nucléaire de Tihange 1 s'est automatiquement mis à l'arrêt vendredi soir en raison d'incendie survenu dans la partie non-nucléaire de la centrale.

La Rhénanie-du-Nord-Westphalie exige le démantèlement de Tihange suite au nouvel incident

La Rhénanie-du-Nord-Westphalie exige le démantèlement de Tihange suite au nouvel incident © BELGA

La chancelière allemande et son ministre fédéral de l'environnement doivent entamer une discussion avec la Belgique sur le démantèlement de la centrale, a déclaré le ministre de l'environnement du land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Johannes Remmel, sur Twitter. Son homologue chargé de l'Economie, Garrelt Duin, a surenchéri sur le réseau social que "Tihange doit être débranché du réseau une bonne fois pour toutes". La centrale nucléaire de Tihange, dans la province de Liège, se situe à quelque 70 kilomètres à l'ouest de la ville allemande d'Aix-la-Chapelle. L'incident survenu vendredi n'occasionne aucune répercussion sur les travailleurs, la population et l'environnement a assuré Electrabel. Ce n'est pas la première fois que les autorités du land allemand critique cette infrastructure belge. Après l'approbation du redémarrage du réacteur de Tihange 2, une des centrales présentant des fissures, M. Remmel avait aussi mis en garde que la Belgique "jouait à la rouette russe". M. Remmel avait alors observé que le réacteur de Tihange s'effritait et que les problèmes dans l'infrastructure ne cessaient d'augmenter depuis des années. (Belga)

Nos partenaires