La relève de Sharia4Belgium est assurée

17/10/13 à 08:39 - Mise à jour à 08:39

Source: Le Vif

On la croyait dissoute. Mais la plus importante mouvance islamiste de Belgique est toujours active. Sur le Net et sous un nouveau nom.

La relève de Sharia4Belgium est assurée

Il y a un an, Sharia4Belgium annonçait, sur le web, sa dissolution. Son leader, Fouad Belkacem, alias Abu Imran, sous les verrous pour incitation à la haine et à la violence et pour harcèlement, ira ce 29 octobre en cassation des 18 mois de prison ferme dont il a écopé. En avril, sa détention a été prolongée, étant suspecté avec trois autres membres du groupe islamiste d'activités terroristes, telles que l'enrôlement de jeunes dans la lutte armée en Syrie.
Ecroué à la prison d'Anvers, Abu Imran n'en demeure pas moins influent. Et la relève de son mouvement est assurée : comme pour de nombreux groupuscules radicaux, c'est sur Facebook que les anciens membres de Sharia4Belgium ont décidé de continuer à propager leurs idées. Nom de leur page : Tawheed4Belgium.

Après une première tentative censurée par Facebook en juillet, Tawheed4Belgium a créé un nouveau profil qu'il s'est empressé de relayer sur son ancien compte. Sur la photo de couverture : des combattants plantent un drapeau, sous le regard d'Oussama Ben Laden. La photo de profil n'est autre que le drapeau de l'organisation Ansar al-Sharia, réputée proche du réseau Al-Qaïda.

L'étendard noir est frappé de la maxime "La ilaha illa Allah" - il n'y a de dieu qu'Allah - une phrase étroitement liée au mot "Tawhid", dogme fondamental de l'Islam qui évoque l'unicité d'Allah. Si le nom de la mouvance a été modifié, les principes restent les mêmes : Tawheed4Belgium déclare vouloir éveiller les consciences sur l'oppression dont sont victimes les musulmans.

Les publications, principalement en néerlandais, comme pour Sharia4Belgium, contiennent des appels au Jihad, diffusés sous plusieurs formes : liens vers des vidéos propagandistes massivement diffusées sur YouTube, citations d'imams exhortant au combat sous peine de "brûler en enfer"... Parallèlement, les administrateurs de la page n'ont de cesse de glorifier les jeunes moudjahidines de Syrie ainsi que ceux "tombés en martyr".
Faisant notamment allusion aux "victoires" des attaques terroristes de Londres et New York, Tawheed4Belgium prône aussi un combat continu contre les "mécréants" occidentaux.

L'application de la Sharia demeure l'une des principales motivations de la mouvance qui appelle à l'abolition de toute forme de démocratie pour faire place aux seules "lois de dieu".
La page appelle fréquemment au soutien des "frères" détenus dans les prisons belges. Fouad Belkacem/Abu Imran est le plus souvent mentionné, le profil 2.0 du groupuscule islamiste lui servant en quelque sorte de porte-voix : on y retrouve nombre de ses messages, sous forme d'anciennes vidéos ou de déclarations qu'il aurait faites depuis sa cellule. Des pages de soutien ont également fait leur apparition sur le réseau social, comme celles intitulées "Free Aseer Abu Imran" ou "We zijn allemaal Abu Imraan" (Nous sommes tous Abu Imran).

A l'heure actuelle, l'organisation Tawheed4Belgium rassemble sur Facebook 335 abonnés. D'après les statistiques mises à disposition par le réseau social, la page attire principalement des personnes originaires d'Anvers, de 18 à 24 ans. Si les abonnés demeurent anonymes, certains se dévoilent à travers des publications ou des commentaires, révélant un radicalisme ancré et un soutien inconditionnel à la mouvance.

Par Joyce Azar


Le dossier, exclusif, dans le Vif/L'Express de cette semaine

Nos partenaires