La reine Fabiola évite l'écueil des droits de succession

09/01/13 à 07:04 - Mise à jour à 07:04

Source: Le Vif

La reine Fabiola a constitué sa fondation privée, "Fons Pereos", visant notamment à soutenir les neveux et nièces directs et biologique de la veuve du roi Baudouin. Cette Fondation, dont les statuts ont été publiés au Moniteur belge le 1er octobre 2012, doit permettre à la reine de régler ses problèmes de succession, rapportent les quotidiens Sudpresse ce mercredi.

La reine Fabiola évite l'écueil des droits de succession

© Image Globe

Veuve depuis 1993, la reine a reçu 26.988.036 euros de dotation publique en vingt ans, peut-on lire dans les titres Sudpresse. Elle a de plus hérité d'une partie conséquente de la fortune du roi Baudouin après son décès. N'ayant pas d'héritier direct, les droits de succession sur la fortune de la reine auraient été imposés à hauteur de 70%. La création de la fondation permettrait ainsi d'éviter cet écueil.

La Fondation "Fons Pereos" poursuit quatre objectifs, selon ses statuts. Le premier est philanthropique, en aidant les membres de sa famille. Le second est historique et culturel, et doit promouvoir les oeuvres et la mémoire du couple royal. Un troisième objectif de la fondation est de venir en aide à la Fondation Astrida, fondée par le roi Baudouin. Le dernier but de la Fondation est d'ordre religieux et doit encourager des institutions catholiques.

Le conseil d'administration de la Fondation, outre Fabiola, est composé de 8 membres. Elle pourra rémunérer des délégués à la gestion journalière.

En cas de dissolution de la Fondation, les fonds seraient répartis entre la Fondation Astrida et une autre Fondation privée fondée par la reine en Espagne en 1999.

Nos partenaires