La Région wallonne débloque en urgence 5 millions d'euros pour les inondations

07/09/11 à 16:09 - Mise à jour à 16:09

Source: Le Vif

Certaines communes victimes des inondations vont pouvoir bénéficier d'une aide d'urgence de cinq millions d'euros, accordés par la Région wallonne.

La Région wallonne débloque en urgence 5 millions d'euros pour les inondations

© Reuters

Cinq millions d'euros : c'est la somme accordée par la Région wallonne aux communes touchées ces trois dernières années par des inondations. Cette annonce a été faite par Paul Furlan et André Antoine, respectivement ministre en charge des Pouvoirs locaux et ministre du Budget.

Environ cinquante communes wallonnes devraient pouvoir profiter de cet argent.

Les cinq millions d'euros serviront d'une part à réaliser des travaux en urgence, comme la création d'un bassin d'orage par exemple. D'autre part, la somme accordée sera destinée à réparer des dégâts provoqués, ainsi qu'à des routes et des bâtiments communaux.

Normalement entérinée la semaine prochaine par le gouvernement wallon, cette aide ne remplace pas le Fonds des calamités. Elle permet d'apporter, dans de brefs délais, une réponse aux communes qui ont souffert à plusieurs reprises des inondations.

Mais la Région wallonne veut aussi travailler à moyen terme. C'est pourquoi, elle va encourager des études afin de mettre en lumière les causes des inondations ainsi que les moyens pour limiter leur impact. Dès lors, il s'agit d'une action qui s'inscrit dans la durée, ses effets ne se feront sentir que dans plusieurs années seulement.

Dans les prochains jours, c'est un ingénieur ou un architecte wallon qui sera mis à disposition des communes touchées. Le but étant de les aider à étudier la situation qui leur est propre. "Un travail de constat et un inventaire des dégâts doivent être réalisés", a expliqué André Antoine.

Les communes d'Orp-Jauche et de Jodoigne continueront à bénéficier du soutien des cinq ouvriers mis à disposition par la Région wallonne, et ce, pendant deux à trois mois. Ces hommes avaient été sollicités afin de réparer les dégâts occasionnés lors des dernières intempéries.

Levif.be, avec Belga

Nos partenaires