La Région wallonne augmente le prix de l'électricité

19/02/13 à 06:59 - Mise à jour à 06:59

Source: Le Vif

Selon des documents que Le Soir s'est procurés, le gouvernement wallon a pris, jeudi dernier, une décision de principe concernant la répartition des 2,5 milliards de surcharges, sur 15 ans, qui proviennent de l'octroi de "certificats verts" aux producteurs d'énergie renouvelable.

La Région wallonne augmente le prix de l'électricité

© AFP

Ce surcoût est actuellement payé par l'ensemble des consommateurs wallons et a occasionné des hausses des factures électriques oscillant entre 10 et 25 %, selon l'Union wallonne des entreprises.

Mais le gouvernement a décidé d'exonérer les entreprises d'une part de cette surcharge (de 10 à 90 % en fonction de la taille des sociétés). Ce qui ne sera pas payé par les grandes entreprises le sera dès lors par les ménages et la facture des clients résidentiels va donc augmenter.

Selon plusieurs sources, le précité "tarif de transport pour obligation..." pourrait quasiment doubler pour les PME et les clients résidentiels.

Information "prématurée et incomplète" selon Nollet

Le ministre wallon de l'Energie, Jean-Marc Nollet, a précisé mardi que l'information relative à la répartition de la surcharge résultant du soutien aux panneaux photovoltaïques qui pénaliserait les ménages est "prématurée et incomplète". Il confirme toutefois que le gouvernement wallon a décidé d'exonérer les entreprises d'une part de la surcharge résultant du soutien aux panneaux photovoltaïques et ajoute que le débat se poursuit sur l'exonération dont pourraient également bénéficier les ménages.

M. Nollet a publié mardi un communiqué dans lequel il explique qu'à la veille des congés de Carnaval, le gouvernement wallon "s'est accordé pour adresser un signal aux nombreuses entreprises qui, confrontées à une situation financière intenable du fait de cette surcharge, craignaient de devoir prendre des décisions impactant l'emploi". "Cette décision, qui répond au cri d'alarme adressé par l'Union wallonne des Entreprises, sera déclinée techniquement afin de pouvoir sortir ses effets", ajoute le ministre.

"En parallèle à cette première décision, indispensable pour préserver la compétitivité des entreprises, le débat se poursuit au sein du gouvernement sur l'exonération dont pourraient également bénéficier les ménages". Selon le ministre, l'information du quotidien 'Le Soir' est "non seulement prématurée et incomplète, mais va dans le sens inverse à la proposition déposée par le ministre wallon de l'Energie".
M. Nollet rappelle qu'il propose de revoir l'ensemble du soutien au photovoltaïque tel qu'il existe depuis 2008, et à atténuer l'impact de la surcharge ELIA sur la facture de l'ensemble des consommateurs, que ce soient les entreprises et les ménages

En savoir plus sur:

Nos partenaires