La Régie des Bâtiments enlève les graffitis et tags au Mont des Arts à Bruxelles

18/04/16 à 16:03 - Mise à jour à 16:03

Source: Belga

(Belga) Près de 250 m² de graffitis et tags sont actuellement enlevés par la Régie des Bâtiments au Mont des Arts à Bruxelles, a fait savoir lundi l'expert immobilier de l'État fédéral.

La Régie des Bâtiments enlève les graffitis et tags au Mont des Arts à Bruxelles

La Régie des Bâtiments enlève les graffitis et tags au Mont des Arts à Bruxelles © BELGA

Des échafaudages en hauteur et une protection anti-graffiti ont été installés. Le coût pour l'enlèvement de ces graffitis s'élève à 4.290 euros, selon la Régie. "Bien que des panneaux spécifiques aient été installés pour les graffeurs et les tagueurs, nous avons malheureusement constaté que les façades, les pierres bleues, les armatures d'éclairage ou encore les plantations de la Bibliothèque royale continuaient à être vandalisées. C'est pourquoi tous les tags et graffitis existants sont maintenant enlevés", indique la Régie des Bâtiments. La Régie des Bâtiments va également entamer la procédure pour conclure cette année un contrat d'entretien global dans le cadre duquel tous les graffitis et tags sur les façades du Mont des Arts doivent être enlevés dans un bref délai, a-t-elle fait savoir. Actuellement, l'intervention est ponctuelle et prend donc plus de temps au niveau des procédures qui sont renouvelées lors de chaque intervention. Le contrat global devrait durer deux ou trois ans. Un entrepreneur sera choisi et un prix sera fixé pour ses interventions dans le cadre du contrat. "Cela permettra d'agir plus rapidement, sur une simple demande à l'entrepreneur. Avec un contrat global, ce sera plus simple et plus efficace", conclut le responsable communication de la Régie des Bâtiments, Johan Vanderborght. (Belga)

Nos partenaires