La réforme du code du logement wallon adoptée aux petites heures

25/01/12 à 07:57 - Mise à jour à 07:57

Source: Le Vif

La commission du Logement du Parlement wallon a approuvé mercredi matin, aux petites heures, le projet de décret sur le Code wallon du logement et l'habitat durable, proposé par le ministre du Logement, Jean-Marc Nollet.

La réforme du code du logement wallon adoptée aux petites heures

© Belga

Le vote, majorité contre opposition, est intervenu à 5h mercredi matin, à l'issue de 20 heures de débats. Un budget de 900 millions d'euros est consacré à la mise en oeuvre de cette réforme sous cette législature.

"La flambée des prix de l'énergie, la précarité de plus en plus importante et le vieillissement de la population ont créé de nouvelles attentes et de nouveaux défis qui imposent de passer d'une politique du Logement à une politique de l'habitat durable", note le ministre dans un communiqué.

La réforme prévoit notamment la création de 7.000 nouveaux logements publics d'ici la fin de la législature, ainsi que des sanctions pour les communes qui refusent de créer du logement public sur leur territoire.

Elle impose la norme basse énergie aux constructeurs de nouveaux logements publics. Une obligation de relogement est imposée à la suite d'une interdiction d'occupation pour insalubrité.

Les quatre sociétés de logement de service public (SLSP) les plus endettées, "La Carolorégienne", "Le Foyer Marcinellois", "La Maison Liégeoise" et "Toit et Moi", seront renflouées à hauteur de 60 millions d'euros sur quatre ans, en échange de mesures d'encadrement et d'un plan de gestion. Des mesures d'amélioration de la gouvernance sont également prévues.

LeVif.be, avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires