La réforme des services postaux nierait les zones rurales wallonnes

11/12/17 à 14:35 - Mise à jour à 14:35

Source: Belga

Le projet de loi fédéral sur les services postaux constitue une "négation totale" de l'égalité des citoyens devant le service public et de l'équité entre les Régions, car il ne manquera pas de pénaliser les zones rurales qui sont quasi toutes situées en Wallonie, a affirmé lundi le ministre wallon de la Ruralité René Collin. Il réclame une concertation.

La réforme des services postaux nierait les zones rurales wallonnes

René Collin © Belga

"Ce qui m'inquiète, c'est le dispositif qui assouplit les conditions de service universel par voie de négociation du contrat de gestion avec l'opérateur, sans passer par la loi. Et notamment 'en fonction de conditions géographiques exceptionnelles'", a expliqué le ministre cdH, interpellé en commission du parlement wallon.

"Chacun comprend qu'on vise ici la moindre rentabilité du service universel dans les zones les moins denses, rurales, qui sont quasi toutes situées en Wallonie", a répondu le ministre aux députés Lefebvre (PS), Hazée (Ecolo) et Desquesnes (cdH), qui ont tous trois fait part de leurs inquiétudes.

Le ministre cdH dénonce notamment le risque qu'il n'y ait plus, dans ces zones rurales, d'organisme garanti pour le paiement de la retraite en mains propres à domicile, un service indispensable pour que certains retraités disposent encore de liquidités lorsqu'ils ne peuvent plus se rendre à la banque.

"En outre, la visite d'un facteur est souvent la seule que les personnes isolées reçoivent encore, et cela, ça n'a pas de prix", a ajouté le ministre.

La ruralité concerne 40% des habitants en Wallonie et recouvre 80% de son territoire, ajoute M. Collin. La réforme du ministre Alexander De Croo (Open Vld) risque donc de marquer une rupture d'égalité entre citoyens belges et entre Régions, selon lui. "C'est une négation totale de cette égalité, je souhaite donc une mobilisation". Le dossier nécessite un dialogue afin d'"exclure explicitement tout risque et toute menace" sur cette égalité.

Le ministre a évoqué ce dossier la semaine dernière au gouvernement avec son partenaire MR, qui est lui présent dans la majorité fédérale. Une réunion intercabinet a été programmée et le dossier reviendra sous peu sur la table du gouvernement wallon.

Nos partenaires