La reconstitution de l'assassinat d'Alfred Gadenne a lieu au cimetière de Luingne

17/01/18 à 16:33 - Mise à jour à 16:35

Source: Belga

(Belga) La reconstitution de l'assassinat de l'ancien bourgmestre de Mouscron, Alfred Gadenne, a lieu mercredi après-midi dans le cimetière de Luingne, en présence de l'assassin présumé, Nathan Duponcheel. Dans le cadre de l'enquête, qui devrait aboutir par un procès devant la cour d'assises du Hainaut, la juge d'instruction montoise, Véronique Laloux, a organisé cette reconstitution en présence des avocats Jean-Philippe Rivière (défense) et Jean-Philippe Mayence (parties civiles).

Le 11 septembre 2017, Alfred Gadenne était égorgé dans le cimetière de son village, Luingne, par une jeune homme qui le considérait comme le responsable de la mort de son papa, licencié par la Ville de Mouscron peu de temps avant son décès. Selon nos informations, Nathan a frappé le ventre et la gorge du populaire bourgmestre de Mouscron, à quelques mètres de la sépulture de son papa. Le jeune garçon, détenu préventivement depuis, a ensuite appelé les secours. A l'arrivée de la police et de l'ambulance, il leur a signifié qu'il n'y avait plus rien à faire pour le bourgmestre. Il a été emmené au poste de police puis présenté devant le juge d'instruction qui l'a inculpé d'assassinat. Pour retenir la préméditation, le magistrat instructeur a tenu compte du fait que l'auteur savait que le bourgmestre ouvrait les portes du cimetière, situé en face de son domicile, chaque matin, et qu'il allait refermer les portes le soir. Le soir du 11 septembre, Nathan a attendu le bourgmestre qui sortait du collège. Il a fait quelques pas avec lui dans le cimetière et lui a parlé de son papa. Le bourgmestre n'a pas retenu le gamin et ce dernier s'est énervé. Il l'a frappé avec un cutter qu'il détenait dans son sac. La mort tragique d'Alfred Gadenne avait provoqué un véritable séisme à Mouscron et dans la région. Bourgmestre depuis 2006, le Luingnois était toujours en tête des élections communales. Echevin de Jean-Pierre Detrememie, il avait profité d'un changement législatif pour prendre le mayorat avec plus de 7.000 voix de préférence. Membre du Cdh, Alfred Gadenne avait aussi été élu député wallon quelques années plus tard. Avant ses funérailles qui ont eu lieu en présence du gratin politique francophone, le roi Philippe de Belgique avait été lui rendre hommage au funérarium avant d'aller présenter ses condoléances à la famille Gadenne. Celle-ci a choisi Me Mayence pour la représenter lors de la procédure judiciaire. En raison d'un arrêt rendu par la cour constitutionnelle le 21 décembre dernier, lequel annule la loi Pot Pourri qui permettait de correctionnaliser les crimes de sang, le procès devrait avoir lieu devant la cour d'assises du Hainaut à Mons. La procédure devrait s'accélérer dans les prochains jours et le dossier pourrait être renvoyé aux assises par la chambre des mises en accusation avant l'été. (Belga)

Nos partenaires