"La réaction des douanes belges trop tardive pour faire face au Brexit"

14/03/18 à 18:40 - Mise à jour à 18:42

Source: Belga

(Belga) Les services belges des douanes sont à la traîne quant aux conséquences attendues de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, affirme mercredi le syndicat chrétien (ACV) dans un communiqué.

Pour le syndicat, les répercussions du Brexit sur les activités douanières vont être importantes, même si leur ampleur précise est encore difficile à déterminer. L'ACV constate que des pays voisins comme les Pays-Bas, la France et le Royaume-Uni ont pris des mesures préparatoires. "Les Pays-Bas, par exemple, ont déjà posé les bases d'une campagne de recrutement de douaniers", précise Marc Nijs, de l'ACV Services publics. "Selon nos informations, l'administration générale des douanes et accises a entamé des démarches auprès des autorités politiques, mais il semble n'y avoir que peu d'enthousiasme et de mouvement", poursuit-il. Le principal problème se situe au niveau du personnel, estime le syndicat. "Il ne se passe toujours rien en termes de recrutements, alors que la date butoir est dans un an. Engager prend du temps. Ce ne sont ni les fonctionnaires ni l'administration qui sont responsables de cette situation, mais bien le politique. Il est grand temps de prendre des mesures", conclut M. Nijs. (Belga)

Nos partenaires