"La réaction de Francken sur l'accueil des réfugiés est cynique et abjecte"

08/09/15 à 15:26 - Mise à jour à 19:29

Source: Belga

L'opposition n'accepte pas les propos de Theo Francken et n'a pas tardé à réagir à la sortie du secrétaire d'État à l'Asile et la Migrationaux sur le "confort" des tentes mises à disposition des réfugiés par les ONG.

"La réaction de Francken sur l'accueil des réfugiés est cynique et abjecte"

© Belga - LAURIE DIEFFEMBACQ

Francken est "entièrement responsable du chaos" devant l'Office des étrangers depuis juillet; "le 'camping' prévoit + que l'accueil 'officiel'", a réagi le député Ecolo Benoît Hellings sur Twitter.

Ecolo-Groen demande avec insistance au Premier ministre Charles Michel de rappeler à l'ordre son secrétaire d'État à l'Asile et la Migration, Theo Francken (N-VA). "Monsieur Francken ne peut visiblement pas s'empêcher de tenir des propos dédaigneux vis-à-vis des demandeurs d'asile. En déclarant que les tentes des demandeurs d'asile sont trop confortables, il se montre indigne d'exercer cette fonction, surtout quand on voit l'élan de solidarité que beaucoup de citoyens ont montré ces derniers jours. Karel De Gucht a raison: la N-VA flirte de plus en plus avec l'extrême droite. Combien de temps encore le Premier ministre va-t-il tolérer de tels propos ?" a déclaré Jean-Marc Nollet, chef du groupe Ecolo-Groen.

"La réaction de Francken sur l'accueil des réfugiés est à la hauteur de toutes celles de la NVA: cynique et abjecte", selon la députée PS Karine Lalieux. Le Parti socialiste appelle le gouvernement à "prendre attitude face à ce comportement indigne".

"Un secrétaire d'état qui se moque des conditions de logements des réfugiés: vous allez tolérer cela jusque quand @CharlesMichel ? ", s'est interrogé le député Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB.

Pour le président des FDF Olivier Maingain, après ses déclarations, Theo Francken "n'a plus sa place" au gouvernement. "Faut-il attendre les estivales 2016 du MR pour que Charles Michel en tire les conséquences?", s'est-il interrogé.

Mais pour la cdH Catherine Fonck, réagir aux propos de Theo Francken ne revient qu'à servir ses "intérêts électoralistes". "Je plains juste le MR de devoir faire le grand écart, quel spectacle désolant", a-t-elle posté sur Twitter.

En savoir plus sur:

Nos partenaires