La Rainbowhouse pousse la N-VA à réfléchir sur ses valeurs

14/05/15 à 17:38 - Mise à jour à 17:38

Source: Belga

A la suite des critiques du président de la N-VA Bart De Wever sur la minorité berbère le 23 mars dernier à la VRT, la Rainbowhouse Brussels appelle jeudi la N-VA à entamer un travail de réflexion pour aligner ses valeurs avec celle de la charte de la gay pride que le parti vient de signer.

Lors de l'entretien en question, la Rainbowhouse Brussels estime que Bart De Wever a eu des propos stigmatisants envers la minorité Berbère et critique sa comparaison avec les communautés asiatiques présentées comme étant la "bonne immigration".

La coupole des associations LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) en région bruxelloise relève également qu'aucun membre du parti ne s'est publiquement distancié de ces positions, en ce inclus la secrétaire d'Etat du gouvernement fédéral à l'Egalité des chances Elke Sleurs. Cette absence de réaction marque, selon la Rainbowhouse Brussels, l'adhérence du parti avec l'idée qu'il existe une "échelle de tolérance entre les différentes communautés en Belgique: les Berbères en bas de l'échelle, la communauté asiatique au milieu, et un peu plus haut les personnes LGBT". Elle s'oppose au message incitant les minorités à ne pas trop s'exposer, les rendant de fait responsables de leurs discriminations dans le cas contraire.

François Massoz-Fouillien, porte-parole de la Rainbowhouse Brussels, souligne que ces propos sont en contradiction avec la charte de la pride.

"La charte a une valeur symbolique très forte. En la signant, les institutions, partis ou autres s'engagent à respecter l'ensemble des minorités qui composent la société belge. On constate une incohérence entre les propos non condamnés de Bart De Wever et la participation du parti à un événement qui offre une survisibilité à une communauté. On invite donc la N-VA à une réflexion profonde sur ses valeurs pour qu'elles puissent être en accord avec celles de la charte qu'ils viennent de signer", dit-il.

Alan De Bruyne, coordinateur de la Belgian Pride, précise qu'il n'y aura pas d'exclusion samedi du char N-VA.

Nos partenaires