La qualité de l'enseignement flamand à Bruxelles est lamentable

02/04/15 à 11:11 - Mise à jour à 11:24

Source: Belga

Dans son dernier rapport, l'inspection académique tire la sonnette d'alarme sur la qualité de l'enseignement flamand à Bruxelles.

La qualité de l'enseignement flamand à Bruxelles est lamentable

Photo prétexte © BELGA

L'année passée, l'inspection a conseillé de retirer la reconnaissance officielle de huit écoles primaires bruxelloises. 66 autres ont trois ans pour résoudre un certain nombre de problèmes. Seule une minorité des écoles primaires s'est vu attribuer un avis "totalement favorable". Les résultats ne sont guère mieux du côté de l'enseignement secondaire où seulement 20% des écoles ont reçu un avis "totalement favorable".

Selon l'inspection de l'enseignement, le malaise est dû au défi que représente la population d'élèves. Moins de la moitié d'entre eux viennent d'un foyer néerlandophone ou mixte et le nombre d'élèves d'origine culturelle différente atteint presque 60 %. "Donner cours à Bruxelles exige une expertise que tous les professeurs ne possèdent pas" explique l'inspecteur général Lieven Viaene. "C'est justement à Bruxelles que nous voyons que peu de professeurs tiennent le coup longtemps. Il faut un corps de professeurs plus stable et un accompagnement ciblé des écoles faibles".

L'inspection ajoute que l'état des bâtiments à Bruxelles "a atteint un niveau critique de salubrité" à cause de la surpopulation.

En revanche, les résultats sont majoritairement positifs en Flandre où quinze écoles risquent de se voir retirer leur reconnaissance officielle et où 226 établissements doivent modifier leur politique dans les années à venir.

Belga/TE

Nos partenaires