La province du Brabant wallon interpellée sur le fonctionnement d'une ZIT sur le Hain

29/03/18 à 21:29 - Mise à jour à 21:37

Source: Belga

(Belga) Un conseiller communal socialiste de Tubize a utilisé le procédé de l'interpellation citoyenne, jeudi soir lors du conseil provincial du Brabant wallon, pour questionner le collège provincial sur le fonctionnement de la zone d'immersion temporaire (ZIT) du Paradis, à Braine-l'Alleud. La réalisation de ce plan d'eau - qui peut théoriquement retenir plus de 77.000 m3 d'eau en cas de crue du Hain et ainsi protéger les localités en aval (Braine-le-Château, Wauthier-Braine et Clabecq) - a été en partie subsidiée par la province. Mais le conseiller communal en conteste le bon fonctionnement.

Se basant sur des constatations de l'association SOS Inondations-Tubize, Jean-Pierre Fumière a demandé qu'un essai de "mise en charge" de la ZIT du Paradis soit effectué pour en tester le fonctionnement et sa véritable capacité à retenir les eaux du Hain. Il a également demandé à la Province de placer des limnimètres sur le plan d'eau et en aval pour contrôler que les débits en cas de crue sont conformes aux prévisions. L'automatisation des vannes afin de pouvoir les actionner à distance est également sollicitée. Dans sa réponse, le député provincial en charge de la gestion des cours d'eau, Marc Bastin, est resté prudent sur un éventuel test de mise en charge, qui pourrait s'avérer préjudiciable aux localités situées en aval. Il a par contre précisé que la pose d'appareils de mesure sur le plan d'eau du Paradis et en aval est prévue dans le budget provincial 2018. Les limnimètres seront donc placés cete année ou début 2019. La province préconise aussi de garder une vanne manuelle sur place, celle-ci ne devant de toute façon pas être manipulée durant les épisodes de crue. (Belga)

Nos partenaires