La propagande a coûté 27,6 millions aux partis

13/11/13 à 10:34 - Mise à jour à 10:34

Source: Le Vif

2012 était une année électorale. Le scrutin communal a pesé sur les finances des partis politiques :. 27,604 millions d'euros rien que pour les "Charges de publicité, de propagande et d'assemblées, y compris les charges électorales", selon les termes du rapport de la commission parlementaire de contrôle des dépenses électorales.

La propagande a coûté 27,6 millions aux partis

© Image Globe

C'est une hausse de... 166 % en un an, par rapport aux 10,37 millions de 2011. Les plus dépensiers l'an dernier ? Les extrémistes du Vlaams Belang avec 5,4 millions d'euros, contre 2,7 millions en 2011. Suivent la N-VA (4,6 millions en 2012, contre 1,3 en 2011) et le SP.A (3,6 ; contre 1,6). Le classement francophone : PS (2,4 ; contre 1,2), MR (2,4 millions, contre 800.000), Ecolo (1,8 million, contre 600,000), CDH (1,2 million, contre 600,000) et FDF (111.000, contre 123.000) seul parti à avoir réduit ses dépenses de propagande.

C. A.

En savoir plus sur:

Nos partenaires