La princesse Astrid conduit en Afrique australe sa première mission économique

18/10/13 à 18:26 - Mise à jour à 18:26

Source: Le Vif

La princesse Astrid, prenant le relais du prince Philippe devenu roi, présidera la semaine prochaine sa première mission économique, emmenant plus de 300 dirigeants d'entreprises et représentants des pouvoirs publics en Angola et Afrique du Sud.

La princesse Astrid conduit en Afrique australe sa première mission économique

© Belga

Cette mission renforcera notamment les liens de ces deux pays miniers d'Afrique australe avec le secteur diamantaire anversois. Il y sera question du processus de Kimberley, l'organisme de contrôle et de lutte contre les "diamants de la guerre" dans lequel la Belgique a pris une part prépondérante.

Mais l'exploitation pétrolière, représentant la moitié du PIB du pays, reste le premier secteur visé par la mission belge, avec notamment un projet de nouveau terminal dans le port de Soyo, principale région pétrolière du pays, auquel participent des entreprises belges.

Des contrats et accords commerciaux seront également signés avec les pouvoirs publics et des firmes de l'ancienne colonie portugaise. Avec l'Afrique du Sud, c'est la première puissance économique du continent que touchera de mardi à samedi la mission économique princière. La Belgique ambitionne d'être la porte d'entrée du commerce d'Afrique australe en Europe, raison pour laquelle le Port d'Anvers renforcera ses liens avec les sept ports commerciaux d'Afrique du Sud.

Les firmes belges auront aussi le souci de répondre aux ambitions de l'économie sud-africaine qui, au-delà des secteurs traditionnels de commerce que sont le transport, les infrastructures et la logistique, se focalise désormais sur l'énergie renouvelable.

Nos partenaires