La pression des migrants en transit diminue à Zeebruges

02/03/16 à 10:43 - Mise à jour à 10:43

Source: Belga

(Belga) Une baisse de la pression migratoire de transit est constatée à Zeebruges depuis la mise en place des contrôles à la frontière entre la France et la Belgique, ressort-il des chiffres les plus récents dont dispose le gouverneur de Flandre occidentale Carl Decaluwé. Jusqu'il y a quelques semaines, 64 pour cent du nombre total de migrants en transit en Flandre occidentale étaient arrêtés à Zeebruges. En février, cette moyenne a baissé à 39 pour cent.

La pression des migrants en transit diminue à Zeebruges

La pression des migrants en transit diminue à Zeebruges © BELGA

974 illégaux ont été arrêtés durant le mois de février en Flandre occidentale, principalement à la côte. L'an dernier, à la même période, ils étaient 115. Le nombre actuel aurait pu être encore plus élevé mais les contrôles à la frontière belgo-française à hauteur de Furnes et de La Panne se font ressentir dans les statistiques. "A mi-chemin, on avait déjà arrêté 750 réfugiés. On constate que les contrôles à la frontières sont dissuasifs", indique le gouverneur. La pression a également diminué à Zeebruges. Jusqu'à il y a quelques semaines, 64 pour cent des illégaux arrêtés en Flandre occidentale étaient arrêtés à Zeebruges. Cette moyenne mensuelle est aujourd'hui redescendue à 39 pour cent. "Ici aussi, on note l'effet décourageant", ajoute le gouverneur. Les chiffres se rapprochent désormais de la moyenne annuelle de 2015 qui s'élevait à 35 pour cent. Durant les deux premiers mois de 2016, 16 trafiquants d'être humains ont été arrêtés: 11 à Furnes et 5 près du port de Zeebruges. En 2015, 41 passeurs avaient été arrêtés. (Belga)

Nos partenaires