La presse européenne pointe du doigt un "coaching perdant" et une "Belgique désynchronisée"

02/07/16 à 10:38 - Mise à jour à 10:38

La presse étrangère fait le bilan après l'élimination de la Belgique contre le Pays de Galles (3-1).

La presse européenne pointe du doigt un "coaching perdant" et une "Belgique désynchronisée"

© BELGA

"La Belgique sort la tête basse"

"Le Pays de Galles terrasse la Belgique", titre l'Equipe sur son site internet. Saluant le "bijou" de Nainggolan et la prestation "héroïque" des Gallois, c'est surtout le "coaching perdant " de Marc Wilmots qui est pointé du doigt par le journal sportif français : "Marc Wilmots a décidé de modifier son dispositif à la mi-temps, en faisant entrer Fellaini à la place de Carrasco. L'objectif était de densifier le milieu pour combler les nombreux espaces laissés durat la première période. Mais le pari s'est avéré perdant."

Le Parisien n'est pas tendre non plus à l'égard de notre équipe nationale : "La Belgique sort la tête basse, coulée par sa défense ". Le journal souligne un bon début de seconde période, "qui aurait dû permettre aux Belges de faire la différence. Mais cette partie du bilan masque les carences de tout le reste. Sous les yeux de Kompany et de Vermaelen, deux des absents de la défense centrale, les Diables rouges ont perdu les pédales derrière".

"Eclipsés, dominés, hors du tournoi"

Le site gallois walesonline.co.uk revient sur le statut de favori de la Belgique, le Pays de Galles ayant déjà "rendu la nation fière " en étant arrivé si loin. " La Belgique a sa génération dorée, mais elle a été éclipsée sous la pluie de Lille. Eclipsée, dominée, hors du combat, hors du tournoi ", peut-on lire sur le site. Les supporters " ont vu la Belgique reculer pour essayer de protéger sa faible défense et leur faible mental était de toute évidence affecté parce ce que Gareth Bale pouvait lui faire ".

Le journal Gallois y croit : "quand tu es déjà si loin dans la rêve, dans le fantasme, tout peut arriver. Comment nous le savons ? Parce que c'est déjà en train de se produire".

"Une défense faible"

Le quotidien sportif espagnol Marca dénonce une Belgique "désynchronisée" avec "une défense faible" et loue "la meilleure soirée des 60 dernières années " pour le Pays de Galles. "Avec l'abscence de Vincent Kompany, Jan Vertonghen et Thomas Vermaelen, l'inexpérience des remplaçants Jordan Lukaku et Jason Denayer en défense a laissé les Diables Rouges trop exposés", poursuit le journal.

"La Belgique, favorite du tournoi, s'est laissée surprendre par le Pays de Galles, un débutant de l'Euro", commente le journal néerlandais Algemeen Dagblad. Le journal vise, entre autres, les stars Eden Hazard et Kevin De Bruyne qui " n'ont pas pu faire la différence ", permettant aux Gallois de "saisir la chance de leur vie pour écrire leur histoire".

Vous trouverez ici les stats, résultats et classements. Pour les directs des matchs, les pronostics et analyses, les papiers d'ambiance et les opinions, c'est ici.

Nos partenaires