La présidence belge pour une politique d'asile commune

13/07/10 à 14:30 - Mise à jour à 14:30

Source: Le Vif

C'est sous le signe de l'équilibre entre la solidarité et la responsabilité que la présidence belge de l'Union européenne veut contribuer à l'élaboration d'une véritable politique européenne commune en matière d'asile et d'immigration, a souligné Melchior Wathelet, le secrétaire d'Etat à la Politique de migration et d'asile, devant la Commission des Affaires intérieures (LIBE) du parlement européen.

La présidence belge pour une politique d'asile commune

© Belga

La Belgique veut travailler selon trois axes prioritaires: la mise en place pour 2012 de la seconde phase du régime d'asile européen commun (CEAS), le développement d'une politique commune de migration légale et la lutte contre la traite des êtres humains et l'immigration illégale.

Selon Melchior Wathelet, la priorité clé est l'instauration d'une procédure d'asile commune et d'un statut uniforme pour les personnes ayant besoin de protection internationale.

Pratiquement, il s'agira de poursuivre le débat sur la révision de la directive Qualification (normes pour l'octroi de la protection internationale) et les négociations sur la révision du règlement Dublin (détermination de l'Etat responsable de l'examen d'une demande de protection internationale) et du règlement Eurodac (comparaison d'empreintes digitales).

La Belgique veut aussi élargir le champ d'application de la directive pour les résidents de longue durée. Elle veut faire évoluer les discussions sur la révision de la directive "Procédure" et de la directive sur les normes minimales pour l'accueil. Une conférence ministérielle sera dédiée le 14 septembre à la qualité et l'efficacité de la politique d'asile.

En matière d'immigration légale, le programme belge s'inscrit dans la mise en oeuvre du programme de Stockholm, c'est-à-dire la coopération des polices et des douanes, la coopération judiciaire, et la politique des visas pour les années 2010 à 2014. Ce programme mettra notamment l'accent sur la négociation de la directive concernant le permis unique de résidence et de travail. La Belgique entamera également les négociations sur deux directives concernant les travailleurs saisonniers et les personnes transférées au sein d'une entreprise.

La lutte contre l'immigration illégale, la prise en charge des mineurs étrangers non accompagnés ou encore le déploiement du système d'information Visa feront aussi l'objet des préoccupations belges, tout comme la politique extérieure de l'Union européenne en matière d'immigration et d'asile.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires