La Première ministre polonaise critique à nouveau Emmanuel Macron

06/09/17 à 22:50 - Mise à jour à 22:51

Source: Belga

(Belga) La Première ministre polonaise Beata Szydlo a accusé mercredi le président français Emmanuel Macron de "saper les piliers de l'UE" et d'y "introduire le protectionnisme", dans le contexte de la querelle entre Paris et Varsovie sur le travail détaché.

Elle a également demandé, sur la chaîne publique d'information en continu TVP Info, que les relations avec l'Allemagne "soient fondées sur la vérité", en lui proposant "un dialogue sur les réparations de guerre, pour que la justice soit faite". La question des réparations de guerre allemandes, considérée comme close depuis des années, a été relancée ces dernières semaines par les dirigeants conservateurs polonais et le chef de la diplomatie Witold Waszczykowski a annoncé que le gouvernement allait faire connaître sa position officielle "dans quelques semaines ou quelques mois", après de nouvelles recherches sur les aspects légaux et économiques du problème. Concernant la position française sur le travail détaché, la Pologne s'oppose vigoureusement à la modification de la directive européenne en la matière, promue par la France, car elle rendrait difficile le travail à l'étranger de centaines de milliers de Polonais en en augmentant le coût. Fin août, le président Macron y a réagi en affirmant que la Pologne "se met en marge" de l'Europe et "décide d'aller à l'encontre des intérêts européens sur de nombreux sujets". Propos aussitôt qualifiés d'"arrogants" par Mme Szydlo. (Belga)

Nos partenaires