La poudre reçue à la commune de Saint-Josse ne contenait pas d'anthrax

08/08/16 à 13:29 - Mise à jour à 13:29

Source: Belga

(Belga) La poudre contenue dans le courrier suspect reçu vendredi à la maison communale de Saint-Josse-ten-Noode n'était pas une substance dangereuse, a indiqué lundi la porte-parole du bourgmestre Emir Kir, Pauline Goeminne, sur base des résultats d'analyses communiqués par la police. La plainte contre X est cependant maintenue et l'enquête se poursuit.

La poudre reçue à la commune de Saint-Josse ne contenait pas d'anthrax

La poudre reçue à la commune de Saint-Josse ne contenait pas d'anthrax © BELGA

Les employés communaux ont pu récupérer les effets personnels qui avaient été saisis par la police. L'administration tennoodoise a repris son cours normal. Pour rappel, la maison communale avait reçu vendredi matin une lettre contenant une poudre adressée au député-bourgmestre Emir Kir, alors à l'étranger. Le message de menace l'invitait "à quitter la Belgique pour rejoindre son 'ami Hitler Erdogan'". Conformément à la procédure à suivre en cas de suspicion d'anthrax, la police avait déployé un important dispositif pour mettre en place un périmètre de sécurité à proximité de la maison communale. Le périmètre de sécurité avait été levé en début d'après-midi. Les pompiers et la protection civile avaient également été mobilisés. Par mesure de sécurité, 13 personnes, dont cinq qui avaient été en contact direct avec le produit suspect et huit en contact indirect, avaient été placées en cellule de décontamination à l'hôpital Saint-Pierre. (Belga)

Nos partenaires