La ponctualité, toujours le point noir du rail

20/12/12 à 16:06 - Mise à jour à 16:06

Source: Le Vif

Les retards et l'information fournie aux voyageurs en cas de retard ou de suppression de train sont les points noirs aux yeux des usagers du rail belge, selon une enquête menée par Test-Achats auprès de 5.100 usagers. Le confort des trains et le personnel sont cités comme points positifs.

La ponctualité, toujours le point noir du rail

© Belga

L'association de défense des intérêts des consommateurs a mené son enquête dans 53 gares en mai-juin 2012, distribuant des questionnaires aux voyageurs. Les voyageurs étaient invités à évaluer le trajet qu'ils entamaient ou terminaient à ce moment-là. Il en ressort que plus d'1 répondant sur 3 est arrivé à destination avec plus de 5 minutes de retard. 13% ont accusé plus d'un quart d'heure de retard et 6% plus d'une demi-heure. "Mais ces moyennes cachent de grandes différences: la proportion de répondants arrivés avec plus de 5 minutes de retard n'était 'que' de 11% sur le trajet Anvers-Malines (ou vice-versa) mais de 76% sur le trajet Bruxelles-Namur. Le pourcentage est également très élevé sur les trajets Bruxelles-Charleroi et Bruxelles-Gand (57%)", souligne Test-Achats.
Les voyageurs sondés déplorent également un manque d'information, 2 répondants sur 3 confrontés à un retard affirmant ne pas avoir été informés de la raison de celui-ci. En outre, 14% des répondants disent avoir été confrontés à une annulation de train sur leur trajet. Les voyageurs sondés par Test-Achats se disent encore insatisfaits du système de compensation en cas de retards.
Parmi les points positifs, les répondants citent le confort des trains et les accompagnateurs, plus de la moitié des répondants étant très satisfaits du contact avec le personnel du train. Le score final de satisfaction attribué par les voyageurs au trajet effectué s'est élevé en moyenne à 64 sur 100, contre 65 sur 100 lors d'une précédente enquête menée en 2010 par Test-Achats. L'association demande dès lors que la ponctualité "devienne une priorité".





Nos partenaires