La ponctualité des trains en novembre au plus bas en deux ans

10/01/17 à 18:23 - Mise à jour à 18:22

Source: Belga

La ponctualité des trains a atteint en novembre dernier son plus bas niveau sur les deux dernières années. Seuls 82% des trains étaient arrivés à l'heure ou avec un retard de moins de 6 minutes, avant neutralisation, selon les résultats publiés mardi par le gestionnaire du réseau Infrabel et la société des chemins de fer SNCB. Il s'agit des plus mauvais résultats depuis novembre 2014.

La ponctualité des trains en novembre au plus bas en deux ans

© BELGA

En novembre 2015, 86,9% des trains étaient arrivés à l'heure ou avec un retard de moins de 6 minutes.

"Les résultats ne sont pas bons", regrette un porte-parole d'Infrabel, Thomas Baeken. Il ajoute toutefois qu'un certain nombre d'événements ont pu perturber le trafic ferroviaire. "De nombreux incidents se sont produits en novembre dernier sur d'importantes lignes et ont impacté négativement le trafic en heure de pointe", explique M. Baeken.

Ainsi, deux incidents impliquant des personnes présentes sur les voies sur la ligne Bruxelles-Midi-Bruxelles-Nord ont engendrés d'importantes perturbations. Le porte-parole évoque aussi un problème de signalisation à Bruxelles-Midi.

Au total, 1.358 trains ont été supprimés en novembre 2016, soit 1,4% de l'ensemble des trains. Un résultat légèrement inférieur à novembre de l'année précédente qui comptait 1.833 trains supprimés (1,8% de l'ensemble des trains).

Depuis le début de l'année jusqu'à novembre compris, la ponctualité globale s'élevait à 89,2%, contre 90,7% pour la même période en 2015.

Il n'est actuellement pas encore possible de définir si la ponctualité globale passera au-delà la barre des 90% pour l'année 2016. C'était le cas en 2015 (90,9%), pour la première fois en sept ans.

Nos partenaires