La police indienne libère 22 Népalaises destinées au Moyen-Orient

03/09/16 à 11:14 - Mise à jour à 11:14

Source: Belga

(Belga) La police indienne a annoncé samedi avoir libéré 22 femmes népalaises qui étaient hébergées provisoirement dans un hôtel à New Delhi avant d'être envoyées au Moyen-Orient, probablement pour y devenir esclaves ou prostituées.

De nombreux Népalais, ruinés après le séisme d'avril 2015, cherchent du travail à l'étranger, et nombre d'entre eux, particulièrement des femmes, sont victimes d'un trafic qui les pousse à devenir esclaves ou à se prostituer dans les pays du Moyen-Orient. Cette fois-ci, la police indienne avait lancé un raid sur cet hôtel proche de l'aéroport après avoir été alertée par l'ambassade du Népal. L'une des femmes détenues avait réussi à s'échapper et à aller à l'ambassade. Ces femmes avaient été attirées par la promesse de travail, mais ont compris qu'elles étaient en danger lorsque les deux hommes qui les avaient amenées à l'hôtel leur ont confisqué leurs papiers et passeport. Elles avaient des visas pour le Qatar et d'autres pays du Moyen-Orient, a précisé la police. Les deux trafiquants sont en fuite. (Belga)

Nos partenaires