La police fédérale en sous-effectif important

29/02/16 à 07:20 - Mise à jour à 07:20

Source: Belga

(Belga) Il manquerait au moins 3.000 personnes dans les effectifs de la police fédérale, soit un cinquième de la capacité du personnel, peut-on lire lundi dans les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad. Les syndicats s'interrogent sur les promesses d'incorporation de personnel supplémentaire dans le cadre des mesures antiterroristes.

La police fédérale en sous-effectif important

La police fédérale en sous-effectif important © BELGA

Carlo Medo, président du syndicat de police SNPS, dénonce le fait qu'il n'y ait pas de nouveaux engagements. Les syndicats SLFP-Police et SNPS se montrent très critiques face au manque d'effectif au sein de la police. Il s'agit d'une conséquence de la politique de recrutement de ces dernières années, qui est toujours resté sous la barre des 1.400 personnes. Un nombre pourtant nécessaire pour compenser les départs. Dernièrement, le nombre de recrues tombait à près de 800 personnes par an. Du côté du cabinet du ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, on indique travailler à l'amélioration de la police fédérale. "Cela devrait déboucher sur l'engagement de 2.500 personnes", ce qui devrait limiter le sous-effectif à un millier de personnes. (Belga)

Nos partenaires