La police fédérale a enfin un drone

23/12/15 à 16:07 - Mise à jour à 16:07

Source: Bbc

La direction d'appui aérien de la police fédérale a pris possession mercredi à Brasschaat (province d'Anvers) de son premier drone. L'appareil sera dans un premier temps utilisé pour aider la police de la route dans ses tâches de photogrammétrie après des accidents de la circulation ainsi que pour venir en aide à la Cellule des personnes disparues.

La police fédérale a enfin un drone

© Reuters

Une procédure d'acquisition de deux drones pour la Direction centrale des unités spéciales et d'un appareil pour le labo de la police judiciaire fédérale à Bruxelles est également en cours. "Un drone ne remplacera jamais l'appui aérien classique mais restera toujours en complément", souligne-t-on au sein de la police fédérale. Plusieurs corps de police locale ont par ailleurs déjà acheté des drones ces dernières années, afin notamment de disposer d'une meilleure vue de la situation en cas d'évènements de masse, mais également dans le cadre d'opérations de recherche.

Un groupe de travail, auquel participe l'appui aérien de la police fédérale, travaille en outre à une formation commune destinée aux pilotes et opérateurs de drones au sein de la police. Si elle voit les drones comme un outil supplémentaire pour la bonne réalisation de ses missions, la police fédérale n'en reste pas moins préoccupée par le danger potentiel que représentent les drones, singulièrement privés, pour la vie privée, la tranquillité publique et la sécurité.

Le groupe de travail consacré aux drones devra également formuler prochainement une réponse à la question de savoir comment ces appareils peuvent être identifiés et neutralisés au mieux par la police sans provoquer de dégâts et de blessures lorsque les drones retombent au sol.

En savoir plus sur:

Nos partenaires