La police en grève contre l'amateurisme des services de sécurité du palais de justice

09/12/13 à 06:42 - Mise à jour à 06:42

Source: Le Vif

La police bruxelloise envisage de mener une grève en raison de "l'amateurisme persistant des services de sécurité du palais de justice", peut-on lire lundi dans De Morgen et Het Laatste Nieuws. Ces services sont notamment chargés de la surveillance des détenus durant leur procès.

La police en grève contre l'amateurisme des services de sécurité du palais de justice

© Belga

Le syndicat policier NSPV (SNPS) a déposé un préavis de grève qui sera effectif du 20 décembre au 3 janvier. "Les membres de la police qui fournissent des services au palais de justice sont agacés par le comportement et le manque de sérieux d'une minorité des agents de sécurité du palais", explique le président du NSPV, Gert Cockx, dans une lettre adressée entre autres à la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet.

"Pour commencer, il y a un problème de statut. Les agents sont des employés et ils doivent donc prester 7h36 par jour. Cette situation conduit parfois à des incidents malheureux. A plusieurs reprises, des membres du service de sécurité ont quitté des audiences en cours en indiquant que leur journée de travail était terminée", explique en substance M. Cockx. "Le monde politique doit s'impliquer dans ce dossier".

Le porte-parole de l'administration pénitentiaire, Laurent Sempot, a indiqué qu'un audit avait été réalisé et a permis d'identifier les problèmes, auxquels des solutions sont en train d'être apportées.

En savoir plus sur:

Nos partenaires