La police de Lierre examine les images vidéo du match Lierse-Beerschot

07/01/18 à 19:52 - Mise à jour à 19:53

Source: Belga

(Belga) La police de Lierre a affiché dimanche sa volonté de faire toute la lumière sur les incidents survenus samedi soir lors de la rencontre de football Lierse-Beerschot au cours de laquelle plusieurs personnes ont été blessées par des tirs de feux de Bengale.

"Les images vidéo vont être analysées", a indiqué dimanche le service de police. "C'était un match à risques, avec effectivement une série d'incidents. Des renforts avaient été demandés préalablement auprès de police fédérale, et durant le match, auprès de la police d'Anvers", selon Magalie Derboven, porte-parole de la police lierroise. D'après la police, les incidents ont été provoqués par les tirs réciproques de feux d'artifice sur les tribunes des deux camps de supporters. Des images prises dans le sous-sol du stade montrent Eric Roef, président du club du Beerschot-Wilrijk, mécontent envers la sécurité insuffisante prévue, selon lui, par le club hôte. De jeunes enfants ont été brûlés lors de ces incidents, accuse-t-il. Interrogée à ce sujet, la police locale a dit dimanche ne pas connaître l'âge des victimes. Selon elle, un supporter au moins a été hospitalisé et trois autres ont reçu sur place des soins prodigués par la Croix-Rouge. "Un agent de police a également été conduit à l'hôpital pour examen. Trois autres agents ont également été légèrement blessés", selon cette porte-parole de la police. "Tout a été enregistré par les caméras. Nous allons maintenant examiner tout cela avant de prendre des mesures. Des procès-verbaux, arrestations, et autres, pourraient éventuellement suivre. On devrait y voir plus clair dans les jours qui viennent. Un débriefing sera aussi réalisé". (Belga)

Nos partenaires