La police consacre 20.000 heures de travail à remplacer les gardiens en grève

09/08/13 à 07:39 - Mise à jour à 07:39

Source: Le Vif

La police fédérale a consacré20.000 heures de travail en 2012 à remplacer des gardiens de prison en grève, soit 50% de plus que l'année précédente. C'est ce qui ressort de statistiques de la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet dont parle De Morgen vendredi.

La police consacre 20.000 heures de travail à remplacer les gardiens en grève

© Image Globe

En 2011, la police avait dû reprendre 13.944 heures de travail des gardiens. En 2012, 6.000 heures se sont ajoutées. Cela s'explique selon le Morgen par la surpopulation dans les prisons, les conditions de travail difficiles et quelques grèves nationales.

"Le remplacement des gardiens en grève peut être vu comme une tâche impropre pour la police", explique la députée Sabien Lahaye-Battheu, qui a demandé les chiffres à Joëlle Milquet. La loi sur la fonction de police, qui énonce que le maintien de l'ordre dans les prisons en cas de trouble ou de mutinerie, est souvent interprétée largement, note la députée.

Joëlle Milquet, qui partage avec la ministre de la Justice la tutelle sur la police fédérale, reconnaît dans De Morgen que le remplacement de gardiens ne fait pas partie des missions fondamentales de la police. "A l'avenir, la Justice devrait avoir la possibilité de remplacer les gardiens par des membres des corps de sécurité, qui assurent l'ordre dans les tribunaux et le transfert des détenus entre prisons."

En savoir plus sur:

Nos partenaires