La police anversoise tire avec une balle en plastique pour neutraliser une adolescente

10/11/15 à 11:08 - Mise à jour à 11:07

Source: Belga

L'équipe d'intervention rapide de la police anversoise a employé des armes tirant des balles en plastique lors d'une opération dans un établissement pour mineurs. Une jeune Syrienne de 14 ans a été neutralisée par un projectile de ce type. L'agence Jongerenwelzijn se pose des questions concernant le recours à cette procédure, rapportent mardi De Standaard et Het Nieuwsblad.

La police anversoise tire avec une balle en plastique pour neutraliser une adolescente

© iStock

Les éducateurs de l'institution avaient prévenu la police locale le 1er novembre après qu'une jeune fille menace de se mutiler et de blesser d'autres personnes avec des éclats de verre. L'équipe d'intervention rapide des forces de l'ordre s'est rendue sur les lieux et a neutralisé l'adolescente avec une arme dite "non létale". Celle-ci tire des projectiles comparables à ceux employés lors d'activités de paintball, a expliqué un porte-parole de la police.

La jeune fille, qui a été touchée au ventre, a été transférée à l'hôpital avec des blessures légères. Tant l'agence Jongerenwelzijn que l'institution pour mineurs se posent des questions sur le recours à cette procédure. Elles ont demandé une discussion avec le chef de corps de la police anversoise concernant ce type d'interventions. "Nous voulons éviter cela dans le futur", commente le directeur de l'institution.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires