La pluie au menu météo jusque mardi, selon l'IRM

03/06/16 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Belga

(Belga) Après les deux Flandres et le Hainaut occidental en début de semaine et les provinces d'Anvers et de Limbourg jeudi, le Luxembourg a été touché à son tour jeudi soir et pendant la nuit par les inondations. Le plan catastrophe communal a ainsi été activé à Nassogne à la suite des fortes précipitations qui se sont abattues sur la région, où les quantités mesurées varient entre 25 et 35 l/m2, indique l'Institut royal de Météorologie (IRM) vendredi dans un communiqué.

La pluie au menu météo jusque mardi, selon l'IRM

La pluie au menu météo jusque mardi, selon l'IRM © BELGA

Si de telles quantités ne sont en principe pas suffisantes pour provoquer de tels dégâts, les pluies de ces dernières heures sont tombées sur un sol et des rivières déjà saturés, note l'IRM, qui rappelle que la région a enregistré depuis le 27 mai des quantités oscillant entre 80 et 120 l/m2. Et la situation ne devrait pas s'améliorer dans l'immédiat, selon l'Institut. De l'air humide et instable en provenance d'Allemagne et des Pays-Bas influencera en effet la Belgique jusqu'à mardi inclus. Une seule victime est pour l'instant à déplorer en Belgique, un militaire d'une soixantaine d'années surpris par la brusque montée des eaux alors qu'il tentait de protéger ses ruches jeudi soir à Harsin. Plusieurs cours d'eau du sud du pays sont par ailleurs en phase de pré-alerte de crue comme la Vesdre, la Mehaigne et la Basse-Lesse. La Lhomme et ses affluents sont eux en phase d'alerte de crue, indiquait le site internet du Séthy vendredi en fin de matinée. Ailleurs en Europe, les intempéries ont déjà coûté la vie à une dizaine de personnes rien qu'en France et en Allemagne. A Paris, la Seine devrait atteindre son niveau maximum vendredi après-midi. Cette situation a notamment poussé le Louvre à fermer ses portes et à entamer l'évacuation d'une partie de ses collections afin de les mettre à l'abri des caprices du fleuve. (Belga)

Nos partenaires