La pilote ukrainienne Savtchenko a accepté de recommencer à s'hydrater

19/04/16 à 17:19 - Mise à jour à 17:19

Source: Belga

(Belga) La pilote militaire ukrainienne emprisonnée en Russie, Nadia Savtchenko, qui était en grève de la faim et de la soif depuis début avril, a au moins accepté de recommencer à s'hydrater après une conversation téléphonique avec le président Petro Porochenko, ont annoncé mardi les autorités ukrainiennes.

La pilote ukrainienne Savtchenko a accepté de recommencer à s'hydrater

La pilote ukrainienne Savtchenko a accepté de recommencer à s'hydrater © BELGA

A la demande personnelle de sa mère et de sa soeur, ainsi que de celle du chef de l'Etat, "Nadia Savtchenko a accepté de suspendre sa grève", a annoncé la présidence ukrainienne dans un communiqué, sans préciser s'il s'agissait de la grève de la faim et/ou de la soif. En ukrainien et en russe, le terme employé désigne sans distinction grève de la faim et de la soif. "Elle a promis de mettre fin à sa grève de la soif", a pour sa part précisé à l'AFP la vice-présidente du Parlement Irina Guerachtchenko, qui a assisté à ce premier entretien téléphonique entre le chef de l'Etat et la pilote depuis son incarcération en Russie à l'été 2014. Les autorités carcérales russes avaient menacé de commencer à alimenter de force la pilote si elle ne cessait pas sa grève, avant qu'elle n'accepte finalement d'être placée sous perfusion. Héroïne nationale en Ukraine, Nadia Savtchenko, qui combattait les rebelles prorusses au sein d'un bataillon de volontaires controversé, purge en Russie une peine de 22 ans de prison pour complicité dans le meurtre de deux journalistes russes dans l'est de l'Ukraine à l'été 2014. Son éventuel échange contre deux soldats russes présumés, condamnés lundi à Kiev à 14 ans de prison pour avoir combattu du côté rebelle en Ukraine, a été discuté lundi lors d'une conversation téléphonique entre M. Porochenko et son homologue russe Vladimir Poutine. (Belga)

Nos partenaires