La phase de pré-alerte routière de nouveau activée en Wallonie

13/01/17 à 18:00 - Mise à jour à 19:31

Source: Belga

La Cellule d'action routière (CAR) composée du Centre régional de crise de Wallonie (CRC-W), de la police fédérale de la route et du centre Perex a de nouveau décidé vendredi de déclencher la phase de pré-alerte routière à partir de 17h00.

La phase de pré-alerte routière de nouveau activée en Wallonie

© BELGA

Selon les dernières prévisions météorologiques, des chutes de neige pourront donner lieu vendredi soir et pendant la nuit à une accumulation de trois à six centimètres en plaine et de 20 à 25 centimètres sur les hauteurs. L'IRM prévoit du verglas généralisé (alerte rouge) en province de Liège de vendredi vers 18h00 à samedi même heure, et a décrété une alerte orange dans les autres provinces wallonnes, le Limbourg, le Brabant flamand, la province d'Anvers et à Bruxelles.

La phase de pré-alerte routière signifie le recours à des moyens complémentaires pour maintenir la mobilité sur les routes wallonnes: rappel des engins de déblocage, traitement spécifique des côtes à risque et renforcement des actions d'épandage (travail en cascade des épandeuses). Elle permet également la mobilisation de forces de police supplémentaires.

Pour l'instant, il n'est pas envisagé d'interdire la circulation des poids lourds de plus de 13 mètres sur certains axes routiers ou l'activation d'un itinéraire de contournement du massif ardennais.

La Cellule recommande aux automobilistes de rester prudents et vigilants s'ils doivent emprunter la route. Elle conseille également de se renseigner avant le départ sur les conditions de circulation via les sites web trafiroutes.wallonie.be et inforoutes.be.

Une réunion de la CAR doit se tenir vendredi soir pour déterminer la durée d'activation de la phase de pré-alerte.

Six des 16 zones inondables contrôlées sollicitées en Flandre

Six des 16 zones inondables contrôlées sont sollicitées en Flandre à la suite du haut niveau de l'Escaut et de ses affluents, indique vendredi le gestionnaire des voies d'eau en Flandre (Waterwegen en Zeekanaal - W&Z). Ces zones doivent permettre d'éviter des dégâts des eaux dans les bassins de l'Escaut.

Le gestionnaire des voies d'eau en Flandre a lancé un avis de "marée de tempête dangereuse" pour vendredi après-midi. "Finalement, l'eau est montée un peu moins haut que prévu", explique Carolien Peelaerts de W&Z. "Cela est dû à un champ nuageux attendu pendant la marée haute qui va finalement survenir plus tard, lors de la marée basse."

La plus grande zone inondable de Flandre n'a pas été sollicitée.

Pour samedi, la phase d'alerte a été baissée de "marée de tempête dangereuse" à "simple marée de tempête".

Le niveau de l'Escaut à marée basse restera relativement haut, étant donné qu'une quantité d'eau moindre qu'à la normale pourra être rejetée vers la mer. Ainsi des mesures restent en vigueur dans l'ouest de la Flandre comme la fermeture de l'écluse à Beernem pour protéger Bruges. Toute navigation est également impossible entre Gand et les ports maritimes.

Nos partenaires