Thierry Denoël
Thierry Denoël
Journaliste au Vif/L'Express
Opinion

21/07/13 à 13:04 - Mise à jour à 13:04

La petite reine, l'ex-prince et les drapeaux jaunes

Dimanche matin. L'appel du soleil à enfourcher la petite reine. Un 21 juillet sans drache, exceptionnel ! Hop c'est parti, dans la verte campagne de l'ouest du Brabant pour une balade de 53 kilomètres en deux roues. Tiens, justement l'âge de l'ex-prince Philippe : 53 ans. Le trajet serpente entre Wallonie et Flandre, de Rebecq à Pepingen. Dans deux heures, le prince deviendra roi. La petite reine s'envole, joyeuse.

La petite reine, l'ex-prince et les drapeaux jaunes

© Image Globe

Dans les rues wallonnes de Petit-Enghien, Enghien, Marcq, des drapeaux belges claquent fièrement au mat. Point d'exubérance. On respire néanmoins la fête nationale. Une fête pas comme les autres, avec son turn-over royal dans un pays en suspens. Mais voilà la frontière. Flandre droit devant. On traverse la ligne de démarcation sans s'en apercevoir. Wallonnes ou flamandes, les maisons se ressemblent. Herne, Vollezele, Herfelingen... Y aura-t-il, ici aussi, des drapeaux tricolores excités par le vent ? La petite reine ne faiblit pas. Les champs défilent comme des militaires devant le Palais.

Un étendard en vue. Du jaune, du noir. Du rouge ? Quelques coups de pédales, l'image se précise. Le noir habille un lion arrogant auréolé de jaune. Lion flamand. Drapeau nordiste. Le contraste est évident. De ce côté-ci de la frontière, il n'y aura pas d'autre couleur. Flottant bravachement aux fenêtres, seul le lion montre les crocs en signe de défiance au nouveau souverain. Le Flamand ne semble pas à la fête, plutôt à la surenchère. Vlaanderen eerst ! Le message est clair. Voilà Filip averti.

La petite reine revient en terre wallonne, un peu essoufflée, comme si elle était poursuivie par des fauves. Une peur irraisonnée. Les trois couleurs retrouvées la rassurent. A cette heure, celle de l'apéro, Philippe-Filip est sans doute déjà roi. Albert pensionné. Santé ! Gezondheid ? Une bande de nuages sombres se lève au nord. Menaçante, puis s'effiloche. Le soleil est gagnant aujourd'hui. Un 21 juillet sans drache. Vraiment exceptionnel !

Nos partenaires