La panne à Belgocontrol est due à un générateur non relié à la terre

29/05/15 à 21:33 - Mise à jour à 21:47

Source: Belga

La panne d'électricité survenue au sein de Belgocontrol mercredi, qui a entraîné la fermeture de l'espace aérien belge, est la combinaison de plusieurs facteurs. L'élément central serait un générateur qui n'était pas raccordé à la terre, a indiqué vendredi Belgocontrol sur base du constat des experts.

La panne à Belgocontrol est due à un générateur non relié à la terre

© Belga

La panne a été déclenchée lors d'un test sur le moteur diesel d'un générateur de secours. Une défaillance technique est apparue dans le moteur d'un refroidisseur, entraînant un pic de courant de 400 volts (pour 230 en temps normal) pendant au moins 10 secondes. Comme le générateur en question n'était pas relié à la terre, ce surplus électrique n'a pas pu être évacué et est resté dans le système.

Le système de protection de surtension a été endommagé ainsi que les "static switch". Ceux-ci ont brûlé, empêchant le courant de passer dans la salle opérationnelle, qui est donc restée sans courant. "C'est soit une faute de conception, soit d'installation. Mais la maintenance ou une faute humaine sont complètement exclues", a indiqué Dominique Dehaene, porte-parole de Belgocontrol.

Le contrôleur aérien espère pouvoir fonctionner à nouveau à 100% lundi matin après une nouvelle série de tests. Depuis mercredi à 21h30, le centre de contrôle est opérationnel avec une capacité de 75%. "Néanmoins 75% de capacité permettent d'opérer l'ensemble des vols même si certains retards sont toujours possibles", avait précisé jeudi la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant. Un rapport d'enquête sera établi afin de déterminer les causes et d'éventuellement responsabilités. Un audit interne est également en cours et un rapport d'incidence doit être remis dans les 72 heures à la "Belgian Supervisory Authority"

En savoir plus sur:

Nos partenaires