La nouvelle idée du MR: obliger les demandeurs d'emploi à se former aux métiers en pénurie

03/03/17 à 07:40 - Mise à jour à 07:40

Source: Belga

Le MR souhaite pousser en Wallonie une proposition visant à obliger légalement les demandeurs d'emploi peu qualifiés de se former prioritairement aux métiers en pénurie, peut-on lire dans Le Soir ce vendredi.

La nouvelle idée du MR: obliger les demandeurs d'emploi à se former aux métiers en pénurie

© Belga Image

La proposition de résolution des libéraux, dans l'opposition régionale, souhaite ainsi pousser les chômeurs les plus récalcitrants vers les professions listées par le Forem comme étant en pénurie (au nombre de 73 selon le dernier état des lieux) et demandant un faible niveau de qualification, comme celles de boucher, de menuisier ou de mécanicien.

"Nous proposons que l'aiguillage soit obligatoire dans le chef de l'accompagnateur du Forem, en tout cas pour les demandeurs d'emploi peu qualifiés qui n'ont pas suivi de formation dans les six mois de leur inscription", précise Pierre-Yves Jeholet, chef de groupe MR au Parlement de Wallonie, dans les pages du journal. Les 59 métiers considérés "en pénurie complète" offrent en effet à eux seuls plus de 45.000 postes, mais le problème se situe au niveau de l'inadéquation entre l'offre et la demande.

"Il faut que la Belgique améliore la formation de ses chômeurs. En Wallonie en 2016, seuls 15,6% des 242.000 demandeurs d'emploi ont participé à une formation alors que 46,6% des chômeurs wallons ont au maximum leur diplôme de secondaire. En réalité, il y a plus de personnes diplômées du supérieur qui participent aux formations que celles n'ayant pas obtenu leur certificat d'étude de base", développe encore Pierre-Yves Jeholet.

Nos partenaires